Phase de développement

La phase de développement du projet

La phase de développement du projet s'étend jusqu'au début de la construction. Pendant celle-ci, divers travaux de préparation sont effectués en collaboration avec des entreprises québécoises.

Ces travaux permettent d'obtenir une définition détaillée du projet, laquelle est nécessaire pour mener à bien sa réalisation. Détails des travaux d'ingénierie en cours ou prévus :

évaluation de la ressource éolienne

Dans le secteur du projet de L'érable, il existe actuellement cinq tours météorologiques en fonctionnement. Enerfin a réalisé les travaux d'installation de ces tours conjointement avec Hélimax.

étude d'impact sur l'environnement

Les premières études environnementales pour ce projet ont été effectuées par SNC-Lavalin pendant l'année 2007 pour la soumission de ce dernier à l'appel d'offres fait par Hydro-Québec.

En juillet 2008, après l'adjudication du projet par Hydro-Québec et la signature du contrat d'approvisionnement d'énergie entre Hydro-Québec et éoliennes de L'érable, Enerfin contracte SNC-Lavalin pour la réalisation de l'étude d'impact sur l'environnement, qui a été présentée en mars 2009. Les points principaux abordés dans cette étude sont les oiseaux, les chauves-souris, le paysage et l'ambiance sonore.

Pour les oiseaux non inclus dans l'inventaire automnal de l'avifaune fait en 2007, un inventaire de l'avifaune en période de nidification dans la MRC de L'érable a aussi été réalisé en 2008. De plus, un inventaire héliporté des structures de nidification du pygargue à tête blanche, de l'aigle royal et du faucon pélerin dans le secteur de l'érable a été effectué.

En novembre 2008, le Groupement Agro-Forestier Lotbinière-Mégantic a été engagé pour identifier sur le terrain les érablières exploitées et potentielles de la zone d'étude et les chemins forestiers pour maximiser leur utilisation dans l'implantation du projet.

Au printemps 2009, une étude d'inventaire avifaune a été faite pour analyser les processus migratoires pendant cette période.

Pour les chauves-souris, l'entreprise Activa Environnement a réalisé, pendant la période 2008-2009, des études de radar pour analyser la présence de ces mammifères dans la zone. Les résultats de ces études ont été inclus dans l'étude d'impact sur l'environnement.

En plus, des études complementaires solicitées par le MDDEP on été réalisées :

  • étude de caractérisation des cours d'eau déposée en septembre 2010.
  • étude hydrogéologique déposée en décembre 2009.
  • étude hydrologique déposée en mars 2010.

Ingénierie géotechnique

Une étude compléte du sol a été réalisée par Inspecsol pour connaître la capacité portante, les caractéristiques du niveau phréatique, le matériel de composition ainsi que les efforts mécaniques et dynamiques du sol. Cette étude permet d'obtenir une information importante pour le calcul des structures des fondations des éoliennes.

Ingénierie civile et électrique

Un exercice de détail des installations fut nécessaire pour la réalisation du parc. Ces travaux ont été réalisés conjointement avec les entreprises d'ingénierie Genivar et Dessau.

Arpentage

La firme québécoise Topocom a été engagée pour la réalisation des travaux d'arpentage sur le terrain et légale pour la préparation de la demande auprès la CPTAQ.

évaluation forestière et agricole

Activa environnement, avec la collaboration du GAFLM, a été engagée pour la réalisation de l'évaluation forestière et agricole ainsi que pour établir la méthodologie de compensation présentée dans le cadre de référence d'Hydro-Québec.